Olivia Gosserie - Corine Sombrun

Audrey Vanhaudenhuyse - Yannick Lafon

De la transe chamanique à la transe cognitive : revue de la littérature et  approche biopsychosociale.

Le chamanisme est une spiritualité ancestrale qui permet de se connecter à l'invisible qui nous entoure, mais aussi à l'invisible qui est en nous. Dans diverses traditions, la transe est induite lors de cérémonies chamaniques, grâce notamment au son du tambour, à la danse ou encore à l’ingestion de plantes psychoactives. La transe se définie comme une modification de l’état de conscience, caractérisée par une conscience lucide mais réduite de l'environnement. Elle est combinée à une augmentation de l’imagerie mentale, une modification de la conscience de soi et des perceptions somatosensorielles, ainsi qu’une altération de la perception du temps et de l’espace. La transe cognitive est dérivée de la transe chamanique et se caractérise par un état de conscience modifiée volontaire et auto-induit par la seule volonté de la personne. La transe cognitive a cette particularité d’être abstraite de tout rituel ou d’expression culturelle. Dans ce chapitre de livre, nous proposons un tour d’horizon de la transe, en partant des traditions chamaniques jusqu’à nos pratiques actuelles. Nous aborderons les aspects sociaux, anthropologiques, psychologiques et biologiques de la transe au travers d’une revue narrative de la littérature. Nous établirons les bases pour pouvoir mieux comprendre cet état de conscience particulier et l’étudier scientifiquement.

Organisation : Approches Transpersonnelles asbl - Direction : Martine Struzik et Evelyne Josse - Résilience Psy