top of page

Découvrir nos intervenants 2024

Page en construction - les photos sont provisoires, nous sommes en attente de photos de meilleure qualité

126130340_110339960892413_8733822695596050516_n.jpg

Romuald Leterrier

Il mène depuis une dizaine d'années des recherches pluridisciplinaires sur le chamanisme en Amazonie. Ethnobotaniste et conseiller scientifique pour des films documentaires, il est aujourd'hui co-créateur d'un festival d'art visionnaire pour faciliter des échanges entre des artistes indigènes et des scientifiques. 
Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont La Danse du Serpent et Les plantes psychotropes et la conscience (Editions Alphée, 2008) et vient de publier aux Editions Trédaniel avec Jocelin Morisson Se souvenir du futur.

  • Instagram
  • Facebook
62009451_2568217533191440_6658816046159364096_n.jpg

Philippe Guillemant

Ingénieur physicien, Docteur en Physique Ingénieur de Recherche Hors Classe. Spécialiste d’intelligence artificielle. Auteur

Il mène aujourd'hui une recherche fondamentale en physique de l’information qui vise à réviser notre conception de l’espace-temps en lui octroyant une flexibilité par commutation de lignes d'univers à l'aide de dimensions supplémentaires, via la mécanique classique. Il s'agit de prendre en compte la présence inévitable à toute échelle de bifurcations imposant des choix non causaux, c'est à dire impliquant l'entrée d'informations futures ou extérieures à notre espace-temps 4D. Voir à ce sujet ses deux dernières conférences scientifiques (Nice 2018 , Strasbourg 2018) et ses deux récentes publications dans Annals of Physics, ainsi que les arguments qui doivent conduire les physiciens à prendre au sérieux la théorie d'une influence du futur, revendiquée par d'illustres physiciens tels que Yakir Aharonov ou Holger Bech Nielsen, entre autres... sans oublier feu Olivier Costa de Beauregard, le "père" de la rétrocausalité.

Il est l’auteur de la théorie de la double causalité (ou de l'espace-temps flexible), un modèle de création de la réalité fondé sur le libre arbitre via la rétrocausalité, présenté dans ses quatre livres “La Route du Temps” (Le Temps Présent, 2010 & 2014), "La Physique de la Conscience" (Trédaniel, 2015), "Le Pic de l'Esprit" (Trédaniel, 2017) et "Le grand virage de l'humanité" (Trédaniel, 2021) , mais aussi synthétisé et mis en scène dans le film documentaire de Jean-Yves Bilien "La Route de la Conscience" (Big Bang Boum films, 2015). Ce modèle conduit, entre autres choses, à une explication rationnelle de la synchronicité qui débouche sur un véritable « pont » entre la Science et la Spiritualité.

  • Facebook
18121125_10210778409031118_2159940138371410340_o_edited.jpg

Béatrice Mukamulindwa

Rwandaise vivant aujourd'hui en Belgique, elle a crée l'association CCMES - Cri du Coeur du Mère qui Espère

Depuis 1994, Béatrice Mukamulindwa cherche ses trois enfants et ses deux nièces portés disparus pendant le génocide perpétré contre les Tutsis. Au cours de cette longue quête, elle réalise que beaucoup d’autres parents sont dans la même situation qu’elle.
En janvier 2012, elle décide alors de créer au Rwanda CCMES -Cri du Cœur d’une Mère qui Espère- pour étendre ces recherches à tous les cas de disparition d’enfants.
En janvier 2015, avec des amis, elle fonde CCMES Belgique asbl pour soutenir les actions de CCMES au Rwanda.

Au Rwanda », il est quasi de notoriété publique que toute personne qu’on ne voit pas est nécessairement morte, or, beaucoup de parents cherchent toujours leurs enfants dont ils ont perdu les traces, beaucoup de jeunes qui étaient trop petits à l’époque ignorent jusqu’à leur propre nom, et sont demandeurs de soutien pour connaitre leur passé et construire leur identité.

  • Instagram
  • Facebook
91EpH6iyltL._SX450_.jpg

Jean Staune

Philosophe des sciences et essayiste, diplômé en paléontologie, mathématiques, gestion, sciences politiques et économiques. Ancien collaborateur scientifique de l’École Polytechnique de Lausanne, aujourd'hui chargé de cours à HEC. Consultant en management auprès des entreprises. Il est également secrétaire général de l'Université Interdisciplinaire de Paris.

Jean Staune est l'auteur de deux best-sellers, Les Clés du futur, qui analyse les mutations de la société sous les angles technologique, sociologique, scientifique et économique et Notre existence a-t-elle un sens?, qui parcourt à la fois les sciences de l'univers, de la matière, de la vie et de la conscience pour analyser les implications philosophiques et métaphysiques des découvertes scientifiques contemporaines.
Il est également l'auteur de deux autres ouvrages, sur la sociologie des sciences, La Science en otage, et sur les nouvelles théories de l'évolution,  Au-delà de Darwin.
Il a dirigé trois ouvrages collectifs ayant rassemblé plus d'une quarantaine d'auteurs dont 11 prix Nobel.

  • Instagram
  • Facebook
72708751_10157313037633301_3788793786574831616_n.jpg

Nathalie Vairac

Comédienne, performeuse

La comédienne française, d’origine indienne et guadeloupéenne, vit depuis dix ans en Afrique, où elle est très demandée pour ses performances. Son style : l’improvisation, en prise direct avec l’invisible.

Elle parcourt l’Afrique et le monde avec son franc sourire, sa sensibilité à fleur de peau et sa bonne humeur contagieuse. Elle a notamment lu en avril 2019 au Panthéon les écrits politiques d’Aimé Césaire, et s’est produite à Bruxelles dans une pièce sur la restitution des œuvres d’art à l’Afrique, Les restes suprêmes, du dramaturge rwandais Dorcy Rugamba.

  • Instagram
  • Facebook
13428468_10153816959554482_177582187656489780_n_edited.jpg

Sylvie Dethiollaz

Docteur en biologie moléculaire, directrice de l'ISSNOE

ISSNOE a pour but l’étude de la Conscience à travers les états modifiés de conscience dits non-ordinaires et l’encouragement d’une recherche pluridisciplinaire à leur sujet, ainsi que l'étude méthodique et scientifique des relations entre l'esprit et la matière, entre la psychologie et la physique. 

  • Instagram
  • Facebook
laure perichon.jpg

Laura Périchon

Diplômée ingénieure physicienne, psychologue clinicienne,docteure en psychologie et sciences de l’éducation.

Sa thèse de doctorat s’intitule « Transformer les relations entre vivants et morts. Propositions pour une clinique clinique ethnopsychologique du deuil contemporain. » Elle a pour objectif de proposer des pistes de compréhension théorique et d’interventions thérapeutiques destinées à enrichir la clinique du deuil en s’appuyant sur une socio-anthropologie des relations que les Belges et Français entretiennent aujourd’hui avec leurs proches défunts et sur une philosophie des sciences psychologiques. Pour ce faire, elle a tout particulièrement étudié des dispositifs thérapeutiques actuels agissant sur les souffrances du deuil grâce à la transformation des relations entre vivants et morts. Ma thèse fut co-dirigée par Isabelle Duret et Vinciane Despret et financée par le FRESH du FNRS (2014-2018).

  • Facebook
8603357927870946324_edited.jpg

Gabriel Ringlet

Prêtre, écrivain, journaliste et universitaire, il a été professeur et vice-recteur de l’Université catholique de Louvain.

IL est auteur, entre autre,  de "Ces chers disparus"

Qui a prétendu que la nécrologie était une chose triste, ennuyeuse, mortelle… qu’il ne s’y passait rien, ou si peu, et que seuls la lisaient ceux qui allaient bientôt s’y retrouver ?

C’est au contraire l’intitulé des rubriques les plus vivantes du journal, et des plus lues. Parce que tout peut arriver en nécrologie : les larmes, la tendresse, la passion, la vengeance, le dépit.

Pour réaliser cette surprenante enquête au pays des faire-part, Gabriel Ringlet a parcouru dans la presse francophone plus de vingt mille annonces, remerciements et souvenirs mortuaires. Il nous en donne ici, pour la première fois, une présentation complète, une véritable typologie littéraire et affective révélatrice de l’évolution des mentalités sur Dieu, l’au-delà, la crémation, le suicide, le sida… Et pour la première fois aussi, le portrait singulier de quotidiens suisses, français, belges et québécois à travers leur nécrologie : parce qu’on ne meurt pas dans Le Monde comme dans Le Figaro, Le Soir, La Suisse ou Le Soleil.

    309629125_422488500027670_3043915243254855993_n_edited.jpg

    Patrice Van eersel

    Journaliste et écrivain

    Le journaliste et écrivain Patrice Van Eersel est d’une curiosité inlassable qui le pousse sans cesse à explorer les mystères de l’expérience humaine. Il a été grand reporter à Actuel avant de devenir rédacteur en chef du magazine Nouvelles Clés. Directeur de collection chez Albin Michel, il a rédigé une dizaine de livres d’enquête sur les frontières du connu, dont La Source Noire, Le cinquième rêve, Le cercle des anciens et J’ai mal à mes ancêtres.

    • Instagram
    • Facebook
    31857_101806569867875_6232841_n.jpg

    Claude Virot

    médecin psychiatre et directeur d'Emergences

    Médecin psychiatre et directeur de l’institut Emergences, Claude Virot a consacré ses 25 dernières années au développement de l'hypnose et la communication thérapeutique dans le monde de la santé.

    Formé en 1986 par Jacques-Antoine Malarewicz, il créé l’Institut Milton H. Erickson de Rennes-Bretagne en 1994.

    • Facebook
    bottom of page